Accueil » Revue de Presse

Militants CGT qualifiés de «terroristes» : Gattaz relaxé de diffamation

16 février 2017 14 views Aucun Commentaire

La CGT, qui avait assigné en justice le «patron des patrons», réclamait 10 000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal correctionnel de Bobigny a relaxé jeudi le président du Medef, Pierre Gattaz, poursuivi…

Lire l’article en intégralité chez Le Parisien – Economie

Commentez cet article

Ajoutez votre commentaire ci dessous, ou un lien de votre propre site. Vous pouvez également vous abonner à ces commentaires via RSS.

Merci de rester sur des commentaires liés au sujet.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>